MISE EN ŒUVRE DU REGLEMENT INSTITUANT LE FREE ROAMING DANS L’ESPACE CEDEAO: DECLARATION DE MADAME HADJA OUATTARA/SANON, MINISTRE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES

Cette journée du 28 mai 2019, marquant le 44ème anniversaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a été retenue par la Commission de cette organisation communautaire pour le lancement du tarif d’itinérance (roaming) harmonisé sur les réseaux de communications mobiles dans les Etats membres.

Ce lancement fait suite, à l’adoption, le 16 décembre 2017, par le Conseil des ministres lors de sa 15ème réunion annuelle du Règlement N°C/REG.21/12/17 sur l'itinérance sur les réseaux publics de communications mobiles dans l’espace CEDEAO.Selon les dispositions du Règlement, le régime d'itinérance harmonisé devrait prendre effet six (6) mois à compter de son entrée en vigueur. A l’échéance fixée, des difficultés de divers ordres n’ont pas permis son application effective par les différentes parties prenantes. En vue de lever ces difficultés, deux séminaires ont été organisés à Abuja respectivement en février 2018 et en mars 2019 par la Commission de la CEDEAO.Ces deux ateliers ont notamment permis l’élaboration puis la validation d’un Plan d'actions et la mise en place d’un Groupe de facilitation de la mise en œuvre de ce Règlement dont la présidence est assurée par le Burkina Faso.C’est ainsi que notre pays a pris une part active au processus d’élaboration de cet instrument juridique communautaire et se félicite de son adoption qui   marque un tournant décisif dans la construction d’un marché intérieur communautaire des services de communications mobiles où convergent tarifs nationaux et tarifs de roaming communautaire. 
Le régime d’itinérance harmonisé découlant de ce Règlement matérialise l’engagement des Etats membres et de la Commission de la CEDEAO de résoudre le problème du prix élevé des services roaming à travers la suppression de toute surtaxe et coûts artificiels sur les communications internationales et la fixation de tarifs plafonds par une approche règlementaire.
A cet égard, ce Règlement constitue un vecteur puissant d’intégration régionale. Il offre ainsi une opportunité aux populations de l’espace régional de continuer à utiliser leur mobile dans des conditions tarifaires plus favorables lorsqu’ils se déplacent dans l’espace communautaire. Le plan d’action a prévu entre autres mesures, le lancement officiel de la mise en œuvre du règlement sur l’itinérance par chaque Etat membre à la date du 28 mai 2019.En attendant l’organisation d’une cérémonie officielle au cours de laquelle toutes les parties prenantes nationales se prononceront sur le niveau de mise en œuvre du free roaming dans notre pays, ce communiqué fait office de lancement officiel de la mise en œuvre du règlement sur l’itinérance au Burkina Faso.